Les Centres Censomed

L’exemple des CensoMed (Centres de Soins médicaux Non Programmés) sur Montpellier : une solution à l’impasse des soins non programmés quand ils sont réservés aux services d’urgence et de médecine générale.

Une priorité

Répondre à vos besoins

La proposition des CensoMed (Centres de Soins Médicaux non programmés) à Montpellier

L’objectif voulu a été de créer ces structures « intermédiaires » répondant à la demande croissante de soins non programmés de la ville de Montpellier et des communes avoisinantes, d’évaluer et de traiter sur place le maximum de patients, tous valides, quel que soit leur degré d’urgence.

Pour y arriver, les CensoMed proposent une prise en charge pluri-professionnelle avec un médecin formé à l’urgence et un infirmier. Ces centres sont en mesure de réaliser des gestes de premier recours (aérosol, suture, immobilisations, …), des examens complémentaires (ECG, radiologie conventionnelle, biologie, aérosols, …), tout en offrant une proximité géographique de prise en charge et un lien étroit avec le monde hospitalier pour la prise en charge des patients en aval (imagerie en coupe, avis spécialisé, hospitalisation).

Les médecins qui participent sont soit des médecins urgentistes (CAMU, DESC et prochainement DES) souhaitant effectuer moins de nuits et soulager la pression des services d’urgence conventionnels, soit des généralistes qui aiment les soins non programmés et désirant se former à la médecine de soins d’urgence.

Ce sont des structures souples et adaptatives, avec peu de personnel (en particulier actuellement aucun personnel administratif !). Cette souplesse a été utile face à l’épidémie de Covid et la nécessité d’une adaptation permanente.

Une priorité

Répondre à vos besoins

La proposition des CensoMed (Centres de Soins Médicaux non programmés) à Montpellier

L’objectif voulu a été de créer ces structures « intermédiaires » répondant à la demande croissante de soins non programmés de la ville de Montpellier et des communes avoisinantes, d’évaluer et de traiter sur place le maximum de patients, tous valides, quel que soit leur degré d’urgence.

Pour y arriver, les CensoMed proposent une prise en charge pluri-professionnelle avec un médecin formé à l’urgence et un infirmier. Ces centres sont en mesure de réaliser des gestes de premier recours (aérosol, suture, immobilisations, …), des examens complémentaires (ECG, radiologie conventionnelle, biologie, aérosols, …), tout en offrant une proximité géographique de prise en charge et un lien étroit avec le monde hospitalier pour la prise en charge des patients en aval (imagerie en coupe, avis spécialisé, hospitalisation).

Les médecins qui participent sont soit des médecins urgentistes (CAMU, DESC et prochainement DES) souhaitant effectuer moins de nuits et soulager la pression des services d’urgence conventionnels, soit des généralistes qui aiment les soins non programmés et désirant se former à la médecine de soins d’urgence.

Ce sont des structures souples et adaptatives, avec peu de personnel (en particulier actuellement aucun personnel administratif !). Cette souplesse a été utile face à l’épidémie de Covid et la nécessité d’une adaptation permanente.

Missions

Des enjeux clairs

Une réponse efficace aux problèmes des soins non programmés

Les CensoMed trient les patients selon leur gravité, traitent sur place ce qui est possible, et réorientent ensuite les patients : médecin traitant si suivi simple (plaie, entorse, infection…), hôpital immédiat si urgence (ventre chirurgical, détresse respiratoire ou cardiaque…) ou décalé (avis spécialisé dans les jours qui viennent).

Les possibilités d’évolution, selon les orientations et accords avec les services publics, seraient très importants en terme de rentabilité :

  • Pas de déplacements sur de longues distances des patients ou des véhicules de secours.
  • Avis spécialisés en télé-expertise.
  • Ouverture de 8 h à minuit, laissant la nuit profonde aux services d’urgence agréés. Un lieu identifié de tous (patients et services du SAS), de proximité, offrant de 8h à minuit un médecin formé à l’urgence, un infirmier et des moyens simples diagnostiques et thérapeutiques, permettant de désengorger les urgences et les appels au Centre 15 de façon substantielle.

Un déplacement à domicile pourrait être envisagé sur demande de la régulation Centre 15, afin d’éviter l’envoi de véhicules de secours dans le cas où un maintien à domicile serait envisagé. Il faudrait bien entendu pour cela qu’il y ait deux médecins présents sur le centre, pour ne pas avoir à le fermer durant la mission de secours.

Locaux

Les CensoMed s’incluent dans l’offre de soins locaux, en partenariat avec les médecins traitants, les établissements de santé publiques et privés, et la nouvelle organisation territoriale que sont les CPTS (Communauté Professionnelles Territoriales de Santé), dont l’une des missions est la prise en charge des soins non programmés.

Professionnels

Les médecins traitants des alentours n’hésitent pas à adresser au centre les patients nécessitant plus d’investigations, ou lors de leurs fermetures le week-end ou durant leurs congés.

Proches de vous

Le retour des patients est excellent : ils apprécient la proximité, la qualité de la prise en charge, et la présence sur place d’examens complémentaires.

Suivez-nous
Email Groupe

Cliquez ici !

Mentions légales

Qui sommes-nous ?

Patients

Nos Centres

Publications

Le Groupe

Contact